Recherche

Recherche avancée accéder

Gymnase Alice Milliat

façade principale sur le cours Victor Hugo

Galerie du projet

Description

Le Gymnase Alice Milliat vient s’implanter en lieu et place de l’ancien marché couvert Victor Hugo. Il occupe une partie d’un vaste complexe construit en 1962 et devenu un symbole du patrimoine architectural contemporain de la ville: le marché-parking-palais des sports. Par cette opération, la Ville de Bordeaux souhaitait offrir au quartier un équipement sportif et des commerces de proximité de qualité tout en redynamisant les façades existantes du bâtiment.
Nous avons glissé une boîte en verre dans le creux créé par la démolition du marché et des commerces existants. Entièrement vitrée, elle contraste avec l’architecture brute en béton du bâtiment existant et révèle la beauté du bâtiment.
L’attention portée au traitement de cette boîte en verre, notamment par l’utilisation de vitrage diamant et de matériaux nobles tels que le laiton et le bois, apporte au gymnase une touche de sophistication. La ligne noire, joint creux technique qui permet l’envoi en façade des évacuations, signe la finesse du traitement de cette boite de verre. Le traitement de la façade participe également à la promenade urbaine piétonne repensée du secteur sauvegardé de Bordeaux.

La position centrale de l’accueil et sa grande transparence permettent une représentation optimale de l’équipement depuis la rue et l’apport de lumière naturelle dans la salle multisport. Sa configuration et la signalétique directionnelle, assurent une distribution claire des espaces sportifs et des vestiaires situés en R-1.
Pour les espaces sportifs, qui occupent la totalité du rez-de-chaussée, une attention particulière a été portée à l’éclairement des aires de pratique, à la transparence des espaces et à la générosité des volumes.

La salle multisport, au centre du bâtiment, dispose d’un généreux volume en double hauteur. Largement ouverte sur l’espace d’accueil, elle bénéficie d’un éclairage naturel en second jour grâce aux façades filets et aux vitres situées en partie haute des parois séparatrices latérales. En plafond, elle reçoit un traitement acoustique absorbant doublé d’une isolation thermique.
Le dojo et la salle de danse, situés de part et d’autre de la salle multisport, bénéficient du même volume et des mêmes dispositifs d’isolation thermique et acoustique. Un dispositif brise-vue par double vitrophanie sur les façades vitrées latérales permet de préserver l’intimité des usagers tout en conservant la vue sur l’extérieur et un éclairement naturel optimal. Les espaces de rangement et les bancs en bois situés en partie basse des parois séparatrices, participent aussi au traitement acoustique.

Les deux commerces, ayant vocation à être des lieux très visibles, occupent la quasi-totalité de la façade principale - de part et d’autre de l’entrée du gymnase - et un peu moins d’un quart des façades latérales. Entièrement vitrées, le traitement esthétique des façades des commerces s’inscrit dans la continuité de l’ensemble des façades du pro

Requalification de l’ancien marché couvert Victor Hugo au centre-ville de Bordeaux en équipement sportif (salle multisport, dojo, danse /sports de bien-être) et deux commerces.

Revenir à la carte interactive

Lieux

  • 117 Cours Victor Hugo 33000 Bordeaux
  • Bordeaux (33000)
  • Département : Gironde
  • Région : Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes
  • Pays : France

Dates

  • Date de conception : 2015
  • Date de réception : 2018
  • Mise en ligne : 14/10/2020

Acteurs

  • Maître d'ouvrage :
  • Ville de Bordeaux
  • Architecte(s) :
  • Marjan Hessamfar & Joe Vérons architectes associés
  • Bureau d'étude technique :
  • TERRELL bet structure, ALTO bet fluides
  • Acousticien(s) :
  • Emacoustic

Informations complémentaires

  • Surface utile : 1 546 m²
  • Coût HT des travaux : 2 504 548 euros HT

Caractéristiques

Maison de l'architecture et du 308 en Nouvelle - Aquitaine